La Belle époque 

La Belle Epoque est celle de l'âge d'or de la Carte Postale. Cette exposition n'a pour objet que de montrer mes plus belles images du début du XXe siècle.

L’expression "La Belle Epoque" est née après la Grande Guerre, empreinte de nostalgie. La bicyclette s’impose et le premier tour de France enthousiasme le public en 1903. Les bains de mer sont en vogue et on assiste aux premiers pas de l’automobile et de l’aviation. C'est aussi la vogue des villes de cures et le début du tourisme en montagne. 

La révolution industrielle

La Belle Epoque, c’est aussi ce que certains appelleront la deuxième révolution industrielle. Après la grande dépression des années 1873 à 1896, la France entre dans une période de croissance soutenue. De nouvelles industries se développent : industries chimiques, métallurgiques, automobiles et aéronautiques. Les chemins de fer sont populaires : on compte 400 millions de voyageurs en 1901, soit quatre fois plus qu’en 1870. Mais la Belle Epoque, ne l’est pas pour tout le monde. Les conditions de travail et de logement de la classe ouvrière sont épouvantables. La précarité de l’emploi et la dureté des conditions de travail créent un climat social très tendu. L’époque est marquée par la révolte et la grève. Le phénomène atteint son paroxysme en 1906, après la catastrophe des mines de Courrières qui fait plus de 1000 morts. Les ouvriers demandent la journée de huit heures. Toutes les branches sont touchées, 1400 mouvements de grèves dans l’année et 450.000 grévistes. L’ordre social est menacé, la répression est féroce. Mais il faut bien calmer les ardeurs révolutionnaires. La loi institue le premier jour de congé hebdomadaire et le gouvernement crée, au grand dam des libéraux, un Ministère du Travail.

VIE Quotidienne

La France demeure un pays majoritairement rural. Si elle s’est agrandie en 1860 avec Nice et la Savoie, elle a perdu l’Alsace et une partie de la Lorraine en 1871. De cette perte naîtra un nationalisme revanchard sur l’Allemagne. Les inégalités sociales et régionales sont flagrantes. L'agriculture est la première activité économique par le nombre d'employés, mais elle ne l’est pas sur le plan des revenus. Au sud de la Loire, petits propriétaires et ouvriers agricoles vivent pour la plupart dans la misère alors qu’au nord s’est développée une agriculture intensive et productive. Ce dualisme se retrouve dans l'industrie. Politiquement, la France est installée dans la République. L’adhésion collective au régime républicain s’affirme depuis l'affaire Dreyfus. L’école de Jules Ferry enregistre des progrès fulgurants, mais un français sur cinq est encore totalement illettré. Dans le domaine littéraire, trois nouveaux genres se développent : le roman de gare à petit prix, le roman policier et le roman de science-fiction. Comme l’école, la France devient laïque, non sans troubles. La séparation de l’église et de l’Etat est consommée en décembre 1905.

Paris

En 1889 et en 1900, Paris est la vitrine du monde à travers l’Exposition. La ville connait déjà des encombrements et les badauds y sont nombreux. Paris, capitale artistique et intellectuelle du monde, rayonne. Capitale de l'esprit, capitale du plaisir, Paris s'exhibe. 

Les colonies

La France est une puissance coloniale incontestée. Elle dispose alors d’un territoire impressionnant de près de 12 millions de Km2. La plupart des colonies françaises obtiendront leur indépendance entre 1952 et 1962. La carte postale en a fait un sujet de choix. Certaines images publiées sont remarquables, curieuses, émouvantes, ou tout simplement belles et méritent le détour.

Retrouvez moi sur mon blog 

Retrouvez moi sur facebook

En E

Mendiants, Tonkin